×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture Nature & Bien-être Top Nouveautés

La grande Place Végétalisée de la Friche la Belle de Mai devrait ouvrir au public fin avril !

Lucile Begeot Lucile Begeot

La grande Place Végétalisée de la Friche la Belle de Mai devrait ouvrir au public fin avril !

Une requalification du site pour une meilleure circulation des piétons et plus d’espace pour les événements culturels

Le projet Champ de Mai devrait voir le jour d’ici fin avril ! L’ancien parking de la Friche la Belle de Mai sera alors remplacé par un nouveau parking modulaire semi-enterré et une place végétalisée. Au final, ce sera plus d’espace à la fois pour le stationnement, mais aussi pour les piétons et l’organisation d’évènements culturels ! À court terme, 24 arbres devraient être plantés et 700 m2 végétalisés. Tout le monde est gagnant !

© Kristell Filotico + Olivier Merrichelli architectes / Lamoureux – Ricciotti Ingénierie / SP2i / Mavromatidi Asimina

Un parking « modulable » et une place-jardin

Un espace de stationnement “semi-enterré” sera donc créé à proximité de la rue François Simon. La partie supérieure du parking imaginée en pente douce pourra faire office de gradins lors d’événements culturels en extérieur. L’architecte du projet, la marseillaise Kristell Filotico, a imaginé «un parking qui n’en sera pas vraiment un». Afin de réguler le stationnement, celui-ci sera payant mais raisonnable afin de libérer plus d’espace pour les piétons au pied de la Cartonnerie.

Le chantier de cette grande esplanade piétonne et végétalisée de 5 000 m2 devrait donc se terminer le mois prochain !

Publicité

« On a préféré travailler le sol plutôt que fabriquer le bâtiment en hauteur afin de respecter l’esprit architectural des lieux. La partie la plus élevée ne dépasse pas l’ancien fortin qui sert aujourd’hui de crèche » Kristell Filotico.

© Kristell Filotico + Olivier Merrichelli architectes / Lamoureux – Ricciotti Ingénierie / SP2i / Mavromatidi Asimina
À lire aussi sur Marseille Secrète

Marseille : Bientôt un Musée du Street-Art et une École de Hip-Hop dans le 15e ?